Investing in On-line Learning: Potential Benefits and Limitations

Authors

  • Silvia Bartolic-Zlomislic University of British Columbia
  • A.W. (Tony) Bates University of British Columbia

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.1999v24n3a1111

Keywords:

Education, Online learning

Abstract

Abstract: Many universities and colleges have started to invest heavily in on-line teaching. Why are institutions across the world doing this? Is the investment justified? This paper attempts to answer these questions by drawing on results from three Canadian case studies. The studies indicate that on-line learning can open up new markets. The flexibility of on-line learning makes it particularly appropriate for mature, "lifelong" learners. Students appreciate the opportunity to work collaboratively and closely with teachers and colleagues from across the world. Under the right conditions, on-line learning can be cost effective and even profit-making. However, financial management, technical support for faculty, allocation of revenues to those units that take the risk, professionalism, and a team approach to course development and delivery are all critical factors for success. Résumé: Plusieurs universités et collèges ont commencé à investir considérablement dans l'enseignement en ligne. Pourquoi des institutions autour du monde sont-elles en train de faire ceci? Peut-on justifier un tel investissement? Cet article essaie de répondre à ces questions en recourant aux résultats de trois études de cas canadiennes. Ces études indiquent que l'apprentissage en ligne peut ouvrir de nouveau marchés. Sa flexibilité le rend particulièrement approprié pour les étudiants plus âgés ayant des responsabilités de travail ou de famille. Les étudiants en général apprécient l'occasion de collaborer de près avec des enseignants et des collègues autour du monde. Dans les bonnes conditions, l'apprentissage en ligne peut être rentable et même profitable. Cependant, plusieurs facteurs critiques sont nécessaires pour rencontrer le succès, y compris une bonne gestion fiscale, un appui technique pour le corps enseignant, l'allocation de revenus à ces unités qui prennent un risque, le professionnalisme, et un bon esprit d'équipe dans le développement et l'enseignement des cours.