Toward a Human Right to Communicate?

Authors

  • Cees J. Hamelink

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2004v29n2a1436

Keywords:

Human rights, Information society, Law/legislation, Democracy

Abstract

Abstract: Current international human rights standards cover mainly the dissemination of information, the consultation of information, and the registration of information. Practically all human rights provisions refer to communication as the “transfer of messages.” This reflects an outdated conception of communication as “distribution.” Communication is interaction: a process of personal and public dialogue! The shift from distribution to interaction requires the adaptation of human rights standards to the new reality of global interactive technologies and the emergence of networking in many social domains. Résumé : Les critères actuels pour les droits humains internationaux ont principalement trait à la dissémination de l’information, à la consultation en information et à l’enregistrement de l’information. Presque toutes les lois décrivent la communication comme portant sur le « transfert de messages ». Une telle approche reflète une conception périmée de la communication comme effectuant une « distribution ». La communication est plutôt une interaction : un processus de dialogue personnel et public! Ce passage de la distribution à l’interaction requiert que l’on adapte les critères pour les droits humains à la nouvelle réalité des technologies interactives mondiales et à l’émergence de réseaux dans plusieurs domaines sociaux.

Issue

Section

The 2003 Graham Spry Memorial Lecture