Communicating with (Some) Canadians: Communication Rights and Government Online in Canada

Michael Felczak, Richard Smith, Geoffrey Glass

Abstract


Abstract: A communication rights framework is used to evaluate recent government online initiatives in Canada. Through an analysis of policy documents, government websites, user experiences, and the existing and evolving computing environment, the authors argue that government online programs fail to adequately ensure the communication rights of Canadians who use free and open source software, including Canadians who seek alternatives to proprietary software, Canadians who require low-cost computing, and Canadians who access the Internet via public libraries and community centres that use free and open source software. Existing government programs also fail to ensure the communication rights of Canadians without access to the Internet, including Canadians who do not use or plan to use the Internet. The authors identify specific problem areas in the provision of government information, services, and consultations and suggest policy recommendations that address the identified shortcomings.

Résumé : Dans cet article, les auteurs utilisent une perspective fondée sur le droit à la communication pour évaluer des initiatives en ligne de la part du gouvernement canadien. Au moyen de l’analyse de documents de politique générale, de sites gouvernementaux, d’expériences d’utilisateurs et de l’environnement informatique actuel dans son évolution constante, les auteurs soutiennent que les programmes gouvernementaux en ligne ne réussissent pas à protéger de manière adéquate les droits de communication des Canadiens qui utilisent des logiciels libres gratuits, y compris ceux qui désirent une alternative aux logiciels propriétaires, ceux qui dépendent de services informatiques à bas prix et ceux qui accèdent à Internet dans les bibliothèques et centres communautaires équipés de logiciels libres gratuits. En outre, les programmes gouvernementaux actuels sont incapables de protéger les droits de communication de ces Canadiens qui n’ont pas accès à Internet, c’est-à-dire ceux qui ne l’utilisent pas présentement ainsi que ceux qui n’ont pas l’intention de l’utiliser. Les auteurs identifient des problèmes spécifiques reliés à la fourniture d’informations, de services et de consultations de la part du gouvernement et recommandent des politiques qui s’adressent aux défauts identifiés.

Keywords


Right to communicate; Communication rights; Citizenship; Policy; E-Government; Technology assessment; Free and open source software; Internet adoption

Full Text: PDF HTML


DOI: https://doi.org/10.22230/cjc.2009v34n3a2020

  •  Announcements
    Atom logo
    RSS2 logo
    RSS1 logo
  •  Current Issue
    Atom logo
    RSS2 logo
    RSS1 logo
  •  Thesis Abstracts
    Atom logo
    RSS2 logo
    RSS1 logo

We wish to acknowledge the financial support of the Social Sciences and Humanities Research Council for their financial support through theAid to Scholarly Journals Program.

SSHRC LOGO