From Pirates to Partners: The Legalization of Community Radio in Uruguay

Authors

  • Evan Light Université du Québec à Montréal

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2011v36n1a2310

Keywords:

Broadcasting policy, Community radio, Law/legislation, Uruguay, Participation

Abstract

ABSTRACT Community radio began in Uruguay in the post-dictatorship years of the 1980s. Until December 2007, however, these stations were pirate broadcasters that had been excluded from the country’s broadcasting system. Today, not only have these stations gained legal status, they have become active partners in the regulation of Uruguay’s broadcasting system. This article documents the development of community broadcasting, the role of civil society in bringing about regulatory change, and innovative approaches to policymaking.

RÉSUMÉ La radiodiffusion communautaire en Uruguay a commencé durant les années 1980 après une longe période de dictature. Cependant, jusqu’en décembre 2007, ces radios étaient des radios pirates qui opéraient en dehors du système national de radiodiffusion. Aujourd’hui, ces radios communautaires ont obtenu un statut légal en plus de devenir des interlocuteurs dans leur propre réglementation. Cet article porte sur le développement de la radiodiffusion communautaire en Uruguay, le rôle de la société civile dans le changement de la réglementation, et des approches innovatrices envers les politiques sur la communication.

Author Biography

Evan Light, Université du Québec à Montréal

Evan Light is a doctoral candidate in communications at the Université du Québec à Montréal and a research assistant at the Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l’information et la société, C.P. 8888, succ. Centre-ville, Montréal, QC H3C 3P8

Evan Light est un doctorant en communication à l'Université du Québec à Montréal et chercheur à le Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l'information et la société, C.P. 8888, succ. Centre-ville, Montréal, Québec, H3C 3P8

 

Published

2011-04-05