From Public Relations to Mob Rule: Media Framing of Social Licence in Canada

Authors

  • Shane Gunster School of Communication, SFU
  • Bob Neubauer SFU

DOI:

https://doi.org/10.22230/cjc.2018v43n1a3342

Keywords:

Social licence, News media, Pipelines, Extractivism, Frame analysis, Public relations / Permis social, Médias d’information, Extractivisme, Analyse des cadres, Relations publiques

Abstract

Background  Social licence refers to the idea that corporations and governments require broad public support for resource development projects from affected communities, citizens, and stakeholders. Talk of social licence has become pervasive in media discussions of resource development in Canada and especially prominent in debates around oil pipelines. 

Analysis  This article explores changing Canadian newspaper coverage of social licence over the past two decades. It identifies and analyzes the formation of four distinct “logics” of social licence: corporate, regulatory, oppositional, and conservative attack.

Conclusions and implications  This analysis provides a more robust framework for understanding how different groups have advanced competing visions of social licence within the public sphere, while illuminating the active role that news media have played in shaping the definition of social licence to fit their own editorial cultures.

Contexte  « Permis social » se rapporte à l’idée que les sociétés commerciales et les gouvernements requièrent, pour le développement des ressources, l’appui des communautés, citoyens et parties prenantes concernés. Cette idée de permis social apparaît souvent dans les discours médiatiques sur le développement énergétique au Canada, surtout par rapport aux oléoducs.

Analyse   Cet article explore les changements dans la manière dont les journaux canadiens ont traité du permis social au cours des deux dernières décennies. Par rapport à ce concept, il identifie et analyse la formation de quatre « logiques » différentes : corporative, règlementaire, oppositionnelle et conservatrice attaquante.

Conclusion et implications  Cette analyse fournit un cadre plus robuste pour comprendre comment divers groupes ont mis l’accent dans la sphère publique sur des interprétations divergentes du permis social. D’autre part, elle élucide le rôle actif joué par les médias d’information dans la définition, selon leurs orientations éditoriales, de ce qu’est le permis social.

Published

2018-03-15