Le Phénomène dialogique dans La Presse de Montréal et le Toronto Star lors des débats menant à l’accord du Lac Meech

Kyle R. Conway
French Studies, York University
September, 2000
 

Abstract

English abstract follows.

Dans ce mémoire, nous nous servons du dialogisme comme mode épistémologique pour examiner la couverture dans La Presse de Montréal et le Toronto Star des débats menant à l’accord du Lac Meech aux mois d’avril et de mai 1987. Après un aperçu des théories de Mikhaïl Bakhtine sur le phénomène dialogique, nous passons à deux mises en contexte : celle de l’histoire de la presse au Canada puis celle du fédéralisme canadien et de l’accord lui-même. Dans le premier chapitre de développement, nous adoptons une approche ethnométhodologique (dans le style d’Erving Goffman) pour examiner la force de la voix du journaliste –– qu’elle soit dominée par les attentes du genre, ou qu’elle les domine. Après cet examen ayant trait à la forme du dialogue, nous proposons un examen de contenu : dans le chapitre suivant, nous considérons tous les passages touchant à la notion de « société distincte » et à la spécificité du Québec afin de découvrir les présuppositions sous-tendant les interprétations divergentes de l’histoire canadienne et du rôle des gouvernements fédéral et provinciaux que font les deux groupes linguistiques. En conclusion, nous encadrons ces manifestations de dialogue dans la théorie fonctionnaliste des médias de masse en décrivant l’impact potentiel d’une voix journalistique forte et en précisant les endroits où le manque de dialogue entre les Canadas francophone et anglophone risque de nuire au pays entier. (Text in French.)



In this thesis, we make use of the epistemological mode of dialogism in order to examine the coverage in Montreal’s La Presse and The Toronto Star of the debates leading to the Meech Lake Accord during the months of April and May 1987. After an overview of Mikhail Bakhtin’s theories of dialogism, we consider, as a means of contextualizing the analysis to follow, the history of the press in Canada as well as the role of Canadian federalism and the Meech Lake Accord. In the first body chapter, we adopt an ethnomethodological approach (in the style of Erving Goffman) to analyze the strength of the journalistic voice — whether it dominates or is dominated by the expectations of genre. After this examination relating to the form of dialogue, we offer one relating to content: in the next chapter, we consider all the passages touching upon the subject of Quebec as a “distinct society” in order to uncover the assumptions underlying the differing interpretations of both linguistic groups with regard to Canadian history and the role of the federal and provincial governments. In conclusion, we consider these manifestations of dialogue within the framework of the functionalist theory of mass media: we describe the potential impact of a strong journalistic voice, and we specify the areas where lack of dialogue between francophone and anglophone Canada risks harming the country as a whole.
  •  Announcements
    Atom logo
    RSS2 logo
    RSS1 logo
  •  Current Issue
    Atom logo
    RSS2 logo
    RSS1 logo
  •  Thesis Abstracts
    Atom logo
    RSS2 logo
    RSS1 logo

We wish to acknowledge the financial support of the Social Sciences and Humanities Research Council for their financial support through theAid to Scholarly Journals Program.

SSHRC LOGO